Aristote: l‘homme agit, parcequ‘il peut intervenir, par l‘art (tekhnè) dans la nature (phusis), parce que lui seul, par l‘autonomie de sa volonté, peut bouleverser l‘ordre des choses, pour le meilleur ou pour le pire.
Socrate: par la science et le technique, l‘homme doit devenir comme maître et possesseur de la nature.