“Je vois en chaque jeune africain, susceptible de recevoir  une éducation un batisseur et c‘est ce batisseur qui sommeille en chacun de nous que notre éducation doit reveiller“. Cheikh Anta Diop-Discours du 09-01-1986, palais des congrès, Yaoundé-Caméroun